Alcool de cerises du Nord<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i> <span>3 (1)</span></span>

Cet alcool de cerises du Nord est un délice sur les glaces et pour un tea-time avec les copines.

Poulet sauce d’enfer<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i> <span>5 (2)</span></span>

Une recette rapide qui mérite d’être testée, vraiment.

J’ai servi ça avec une salade romaine coupée en fines lamelles, une botte de cresson, un poivron rouge et un oignon rouge émincés.

Chapon farci aux figues et pancetta<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i> <span>5 (1)</span></span>

Mes souvenirs de chapon remontent aux 50 ans de mariage de mes grands-parents. J’avais une dizaine d’année.

Mon homme voulait absolument goûter ça, donc je me suis lancée et ai trouvé cette recette sur l’un de mes blogs favoris.

La difficulté n’a pas tant été la farce que de trouver le plat dans lequel il allait rentrer et sur lequel il fallait mettre un couvercle. Question que je me suis évidemment posée après avoir acheté la bête de + de 3 kg quand même (pensez aussi, si vous être une famille de 4 comme nous, qu’on mange donc des restes pendant quelques jours).

On l’a accompagné de quelques croquettes et d’haricots verts.

American Velours<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i> <span>5 (5)</span></span>

A l’approche des fêtes de fin d’année, vous avez peut-être décidé de recevoir amis et famille à la maison pour un grand festin convivial.
Et pour faire les choses bien, vous souhaitez proposer à vos convives un éventail de boissons apéritives et festives.
Vous pourrez bientôt leur proposer un cocktail original à base de champagne, de bourbon et de jus de mangue, pétillant, rafraîchissant, décidément festif.
Inventé un jour de réveillon par Monsieur Lau à la Bouche, en préparant les zakouskis en cuisine, ce cocktail est devenu une tradition à chaque réveillon….comme chanter « Libérée, délivrée,…. » avec ma fille. Mais ça, c’est une autre histoire.

Egg Nog<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i> <span>3 (4)</span></span>

Cet Egg Nog est une boisson de la période des fêtes de fin d’année aux Etats- Unis et m’a toujours fait de l’œil. Il a fallu que je tombe malade pour avoir envie de le tester. J’ai adoré le côté mousseux de l’œuf battu et les arômes de cannelle. Et ça m’a bien réconfortée. A essayer, même sans microbes, au coin du feu.