Poêlée de pappardelle Rio Grande<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i> <span>5 (2)</span></span>

Une bonne petite recette de pâtes, assez simple et rapide à faire, et qui sera enfants admis si vous utilisez un chorizo doux.

La touche de cheddar rapé par dessus est essentielle.

Le maïs est facultatif pour les respectueux de la cuisine tex mex, mais c’est un atout pour les enfants.

Chili con carne<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i> <span>5 (4)</span></span>

Le chili con carne était une recette incontournable quand j’étais intendante en jeux de rôles. Et pendant les jeux de rôle, le chili, on le préparait pour 150 à 200 personnes. Il n’a jamais été aussi bon qu’à ce moment-là. Mais bon, il cuisait, il recuisait, on le réchauffait…. pendant des heures.

Maintenant, c’est toujours la fête quand on en fait. Et il existe autant de recettes de chili que de gens qui l’aiment. Certains rajouteront des poivrons, d’autres du maïs (c’est mon cas), d’autres encore des pois chiches…. Lâchez vous et mettez-y ce que vous aimez.

Idem pour la consistance : certains l’aimeront liquide, d’autres plus épais.

Ma recette n’est jamais la même d’une fois à l’autre non plus en fonction de qui la mange… mais par contre, on le déguste toujours de la même façon : avec du cheddar râpé par dessus et de la baguette.

Sauté de veau aux carottes, orange et cumin<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i> <span>5 (3)</span></span>

Quand j’ai lu le titre de la recette ( Sauté de veau aux carottes, orange et cumin ), ça m’a parlé tout de suite. Quand j’ai lu la recette, j’ai su que ça me plairait. Quand je l’ai préparée et puis goûtée, j’ai su que je la referais encore et encore!!!

Bon, elle n’est sûrement pas à classer dans les recettes qui vont vite car vous devez avoir 2h devant vous, mais comme ça mijote 1h30, ça vous laisse le temps de faire autre chose. Idéal quand on reçoit et qu’on veut profiter de ses invités (en tout bien tout honneur, évidemment).

Bonne idée de Céline pour en faire un vrai plat unique : rajouter des patates douces, ou des pommes de terre dans le plat. Pour ma part, je l’avais accompagné d’une poêlée de topinambours.

Epaule d’agneau en cocotte<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i> <span>3 (1)</span></span>

Encore une petite recette assez simple en préparation (mettre une viande dans plat et couper des morceaux de légumes, je pense que c’est assez accessible).

Mais il faut du temps devant soi car il faut 1h30 de cuisson.

Avantage : vous pouvez jouer avec vos enfants pendant ce temps-là, ou pas…

Et quand vous passez à table, c’est un tout en un : pas de « Mince, j’ai oublié de cuire les patates! ». Pour la grande distraite que je suis, ce n’est pas négligeable.

Curry de pommes de terre<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i> <span>5 (1)</span></span>

Nous avons testé ce curry de pommes de terre avec un bœuf argentin grillé et une salade de tomates épicée.

Quiche aux champignons blonds<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i> <span>5 (1)</span></span>

Une quiche aux champignons hyper moelleuse, délicieuse avec une petite salade, chaude en hiver, ou froide à la belle saison.

Empanadas chiliens<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i> <span>5 (3)</span></span>

Recette d’empanadas chiliens:
J’avoue je fais tout à l’œil…

Pancakes aux épinards, sauce yaourt et citron vert<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--half-highlight js-rmp-replace-half-star"></i> <span>4.7 (3)</span></span>

Oui, je sais, vous allez me dire que je n’arrête pas avec mes pancakes, mais c’est vraiment trop bon et trop simple.

Cette version salée aux épinard n’est pas mal du tout et a accompagné parfaitement mon cabillaud au four.

La petite sauce qui accompagne est juste divine servie sur le pancake…

Ah oui! ma distraction habituelle m’a fait oublier les jeunes oignons que j’ai remplacés par de la ciboulette et 1 échalote.

Et pas de coriandre non plus car ma moitié n’aime pas ça.

A vous de tester!

Couscous aux pois chiches et aux herbes fraîches<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--half-highlight js-rmp-replace-half-star"></i> <span>4.7 (3)</span></span>

Un petit couscous froid avec ce petit rayon de soleil, ça m’a titillé les papilles. Et j’ai eu envie de faire de l’agneau pour l’accompagner.

Avant au Colruyt, systématiquement, j’entendais au micro « La cliente possédant la carte n°… est demandé à la boucherie » car le morceau que j’avais commandé n’était pas disponible… et ben, pas plus de chance avec le Collect & Go… mais ils t’appellent directement sur ton gsm.

Mes 2 tranches de gigot d’agneau se sont donc transformées en carré d’agneau, que je n’avais jamais cuisiné. Petit conseil que j’ai suivi : four très chaud, 20 min dans le four, et puis sortir le plat du four et attendre encore le même temps. Dé-li-cieux! Moelleux à souhait.