Poêlée de boeuf et pommes de terre en robe des champs<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i> <span>5 (2)</span></span>

Encore une très bonne recette pleine de légumes que cette poêlée de boeuf, et saine si on oublie les pommes de terre à la crème. Je le fais maintenant régulièrement avec du riz, que je mélange à la préparation.

Par contre, je l’ai déjà faite avec de l’américain, mais c’est un peu sec.

Et j’avoue que je mets un peu plus que 2 carottes.

Tarte de pommes de terre<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i> <span>5 (1)</span></span>

En tant que bonne belge, j’adore les pommes de terre. Et ma petite famille aussi.

Cette recette est simple à faire pour un résultat topissime avec son secret au milieu.

Délicieux avec quelques tranches de jambon de parme et une salade, ou en accompagnement d’un plat de viande.

Vous pouvez aussi remplacer le beurre par de l’huile d’olive, meilleure pour la santé

Aubergines parmiggiana<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i> <span>5 (3)</span></span>

J’adore cette façon d’accommoder les aubergines. J’en ai mangé pour la dernière fois il y a quelques années, dans un bon petit resto italien de La Louvière avec une de mes clientes et deux collègues, et je me souviens toujours de la saveur et de la texture en bouche, tellement elles étaient bonnes.

J’ai donc testé cette recette pour la première fois de ma vie et y ai rajouté des étapes essentielles grâce au copain italien de service : dégorger les aubergines la veille.

Mon fils, qui n’est jamais le premier à vouloir passer à table (on se demande vraiment où sont partis mes gènes…), m’a dit « C’est le souper qui sent si bon? Mmmmmmm ». Le compliment ultime au chef!