Carpaccio de betteraves<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i> <span>4 (1)</span></span>

La façon la plus simple, la plus rapide, et pour moi la meilleure au niveau goût, de manger la betterave.

Bortsch<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i> <span>4 (1)</span></span>

Qui mieux que mon amie Sylla pouvait préparer cette recette de Bortsch?

Il faut aimer les betteraves rouges, évidemment.

Autant vous dire que moi, je n’en mangerai donc qu’au restaurant vu qu’il n’y a que moi qui aime ça ici!

Mais comme je suis partageuse, je vous livre sa recette, goûtée, testée, digérée et réussie vu qu’elle a retrouvé le goût de celui de son enfance.

C’est une recette mijotée, donc ne vous lancez pas là-dedans un soir de semaine…. mais idéal pour un samedi soir, ou un dimanche en famille.

Betteraves rouges au vinaigre<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--half-highlight js-rmp-remove-half-star"></i> <span>4.3 (6)</span></span>

Encore une grande histoire d’amour entre les betteraves rouges et moi. Malheureusement, un amour que je n’ai pas su communiquer à mon homme, ni aux enfants. Et ce n’est pas faute d’avoir essayé en variant les recettes.

Donc, quand mon panier de légumes de la semaine en contient 1 kilo, mon histoire d’amour se tranforme en overdose. Mais je me souvenais des fondues bourguignonnes à la maison quand j’étais petite et où on se gavait autant de betteraves au vinaigre que de frites…

Ma copine Christine m’a déniché une bonne recette que je me suis empressées de tester, et je dois dire qu’elles sont très parfumées.

A vous d’essayer maintenant…