Pommes de terre aux haricots blancs<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i> <span>5 (2)</span></span>

J’adore la salade liégeoise (ça marque de koter des années avec des liégeoises). Et j’ai donc flashé sur la recette de pommes de terre aux haricots blancs de mon amie Isabelle, recette dérivée de cette fameuse salade liégeoise.

Je vous livre la version d’Isabelle, mais pour ma part, j’ai mis les lardons et les oignons coupés en petits morceaux sur une feuille sulfurisée dans le four à 180°. Pas mal non plus, et une partie du gras reste sur la feuille.

Divin avec de l’huile ail & échalotes et du vinaigre de framboise.

Elle a servi d’accompagnement à un filet de plie, mais je pense qu’elle peut accompagner pas mal de plats.

Porc au miel, pommes et curry<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i> <span>4 (1)</span></span>

J’adore les recettes sucré-salé, et je trouve que le porc, sans une petite sauce, c’est toujours un peu sec.

Bon, sur ce coup-là, c’était moyennement réussi : le morceau de base était un filet mignon et, comme je n’en ai pas trouvé, j’ai utilisé des médaillons de veau… encore un peu sec, mais bon, très bon.

Les pommes étaient normalement cuites entières, sans le trognon, mais j’ai préféré les couper en quartiers.

Et comme les enfants mangeaient avec nous, je n’ai pas mélangé le curry à la sauce, mais j’ai saupoudré directement nos pommes et nos morceaux de viande.

On a servi ce porc au miel avec du riz blanc.

Wok de porc, pois mange-tout et pickles<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i> <span>5 (4)</span></span>

Une bonne petite recette toute simple et encore relativement légère si vous choisissez un morceau maigre dans le porc.

Mes enfants adorent les cornichons, mais pas le pickels tel quel.

Par contre ici, comme il est chaud, et rallongé avec la crème, ça passe tout seul et la grande s’est même resservie.

Quand ils étaient petits, je leur servais avant de rajouter le pickels.

Pâtes au potiron grillé<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i> <span>4 (1)</span></span>

Toujours à la recherche de recettes pour utiliser mon potiron autrement qu’en soupe, j’ai testé cette recette de pâtes au potiron grillé récemment, et franchement, c’est très bon.

Pourquoi pas sans la feta, ou avec un autre fromage? A vous de varier les plaisirs.

Pâtes aux asperges<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i> <span>5 (1)</span></span>

Encore une super façon de déguster des légumes avec ces pâtes aux asperges. La recette originale est faite avec des lardons, que j’ai remplacés ici par des morceaux de poulet grillé. Et j’ai bien envie de la recommencer avec des lardons de saumon fumé.

Carbonnades flamandes au pain d’épices<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i> <span>4.1 (7)</span></span>

Les carbonnades flamandes, on adore ça ici. Bien souvent, au spéculoos. Mais je suis tombée sur plusieurs recettes de carbonnades flamandes au pain d’épice et des amis ont servi de cobayes récemment, et c’était ma foi assez réussi.

J’ai choisi la gueuze comme bière, mais je les ai déjà faites à la Saint-Feuillien, à la Chimay brune ou à la Leffe : il faut varier les plaisirs avec le choix de bières qu’on a en Belgique.

C’est aussi un plat idéal quand on reçoit : comme ça doit mijoter +/- 3 heures, on peut le préparer la veille, ou le matin (1h30 de cuisson), et le réchauffer au moment ou les invités arrivent (encore 1h30).

L’idéal est de les déguster avec des frites et les accompagner d’une salade verte.

Quiche sans pâte<span class="rmp-archive-results-widget rmp-archive-results-widget--not-rated"><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i> <span>0 (0)</span></span>

Une très bonne recette de mon amie Isabelle, que je n’ai pas encore testée moi-même.

J’en ai néanmoins déjà mangée de cette quiche magique sans pâte, préparée par les petits doigts blancs de cette même Isabelle.

Délicieuse en entrée avec une salade, ou pas.

Et très rapide à servir en repas principal en semaine.

Bon appétit!

Frittata aux pâtes<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i> <span>5 (1)</span></span>

Toujours dans ma recherche de recettes sympas, je suis tombée sur cette frittata aux pâtes. Récemment, j’avais vu le même genre de recettes avec des cheveux d’ange : c’est donc avec ceux-ci que j’ai réalisé cette recette. Idéal pour ne pas jeter un reste de pâtes de la veille. Très bon chaud avec une salade verte ou une salade de tomates. Et idéal pour un pique-nique.