Poêlée de boeuf et pommes de terre en robe des champs<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i> <span>5 (2)</span></span>

Encore une très bonne recette pleine de légumes que cette poêlée de boeuf, et saine si on oublie les pommes de terre à la crème. Je le fais maintenant régulièrement avec du riz, que je mélange à la préparation.

Par contre, je l’ai déjà faite avec de l’américain, mais c’est un peu sec.

Et j’avoue que je mets un peu plus que 2 carottes.

Bortsch<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i> <span>4 (1)</span></span>

Qui mieux que mon amie Sylla pouvait préparer cette recette de Bortsch?

Il faut aimer les betteraves rouges, évidemment.

Autant vous dire que moi, je n’en mangerai donc qu’au restaurant vu qu’il n’y a que moi qui aime ça ici!

Mais comme je suis partageuse, je vous livre sa recette, goûtée, testée, digérée et réussie vu qu’elle a retrouvé le goût de celui de son enfance.

C’est une recette mijotée, donc ne vous lancez pas là-dedans un soir de semaine…. mais idéal pour un samedi soir, ou un dimanche en famille.

Wok minute de boeuf aux oignons et curry<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i> <span>5 (1)</span></span>

Quand j’ai vu cette recette, je me suis dit, ça c’est tout ce que j’aime : du wok, du bœuf, des oignons et du méga rapide!!!

Ce wok minute de bœuf a été testé cette semaine en amoureux : ça va en effet très vite à préparer, et c’est délicieux.

C’est assez light aussi.

Rosbeef au pesto rouge et champignons<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i> <span>4 (1)</span></span>

Je n’ai jamais été une fan du rosbeef.
J’en ai trop mangé pendant mon enfance, et les fois où je me suis lancée dans sa préparation, c’était trop sec. Mais, il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis et cette recette m’a titillée quand je l’ai lue.

Je l’ai testée en 2007 et puis je l’ai oubliée dans ma pile de recettes volantes.
Elle a resurgi il y a quelques jours et je me suis souvenue comme la viande était bien tendre.

1/2 heure de préparation, donc autant vous dire qu’on peut la classer dans nos recettes rapides à oser la semaine.

Epaule d’agneau en cocotte<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i> <span>3 (1)</span></span>

Encore une petite recette assez simple en préparation (mettre une viande dans plat et couper des morceaux de légumes, je pense que c’est assez accessible).

Mais il faut du temps devant soi car il faut 1h30 de cuisson.

Avantage : vous pouvez jouer avec vos enfants pendant ce temps-là, ou pas…

Et quand vous passez à table, c’est un tout en un : pas de « Mince, j’ai oublié de cuire les patates! ». Pour la grande distraite que je suis, ce n’est pas négligeable.

Steak à la sicilienne<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--half-highlight js-rmp-replace-half-star"></i> <span>4.5 (2)</span></span>

Un petit accompagnement tout simple pour accompagner un morceau de viande: le steak à la sicilienne.

Plutôt printemps ou été, mais comme il faisait beau, je me suis dit que ce serait l’idéal.

J’ai aussi changé les tomates par des tomates cerises coupées en deux.

Servi sur le steak avec une bonne petite salade en accompagnement.

Carbonnades flamandes au pain d’épices<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i> <span>4.1 (7)</span></span>

Les carbonnades flamandes, on adore ça ici. Bien souvent, au spéculoos. Mais je suis tombée sur plusieurs recettes de carbonnades flamandes au pain d’épice et des amis ont servi de cobayes récemment, et c’était ma foi assez réussi.

J’ai choisi la gueuze comme bière, mais je les ai déjà faites à la Saint-Feuillien, à la Chimay brune ou à la Leffe : il faut varier les plaisirs avec le choix de bières qu’on a en Belgique.

C’est aussi un plat idéal quand on reçoit : comme ça doit mijoter +/- 3 heures, on peut le préparer la veille, ou le matin (1h30 de cuisson), et le réchauffer au moment ou les invités arrivent (encore 1h30).

L’idéal est de les déguster avec des frites et les accompagner d’une salade verte.

Ramen<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i> <span>5 (2)</span></span>

Depuis le temps que j’entends parler de ces fameuses ramen, je me suis enfin lancée. Vu que le recette venait du blog de Ricardo, je ne courais pas trop de risques. Résultat : ce bouillon de nouilles et de viande est succulent. On en ferait bien chaque semaine. J’ai juste dû rajouter un peu plus d’eau car j’aime bien quand il y beaucoup de liquide. A vous de juger. La prochaine fois, je teste avec des morceaux de poulet plutôt que le boeuf. Et pourquoi pas du poisson ou des scampis?