La rata à ma façon<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i> <span>5 (2)</span></span>

La rata à ma façon est une recette que je tiens de ma maman et que je ne me lasse pas de faire chaque année.

C’est le gras du lard qui donne son goût à la cuisson. Mais ce n’est pas toujours très bon pour la santé. Couper la couenne et le gras sur la longueur avant de découper les lardons : vous pourrez ainsi l’utiliser pour la cuisson, et l’enlever facilement au moment de servir.

Poulet sauce d’enfer<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i> <span>5 (2)</span></span>

Une recette rapide qui mérite d’être testée, vraiment.

J’ai servi ça avec une salade romaine coupée en fines lamelles, une botte de cresson, un poivron rouge et un oignon rouge émincés.

Potage de carottes à la crème et au miel<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i> <span>5 (1)</span></span>

Un bon potage bien chaud pour une soirée frisquette… avec de bons croûtons maison pour ne pas jeter le pain sec…

Keftas à la marocaine<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i> <span>5 (2)</span></span>

Quand je mange des keftas, je ne peux jamais m’empêcher de penser au personnage de Madame Serfati du très regretté Elie Kakou qui en a marre de faire des boulettes… et les écrase entre ses mains pour en faire des keftas. Vous ne connaissez pas? A mourir de rire…

Les keftas, ce sont aussi ceux de ma collègue turque…. les meilleurs que j’ai jamais mangés… vraiment…

Et elle m’a enfin apporté les épices secrètes qui les rendent si bon… et ça m’a rappelé cette sublime recette marocaine que je n’avais plus fait depuis des années…

Ici, on utilise du ras el hanout : attention, s’il y a des enfants, prévoyez une petite casserole sans épices, car c’est relevé (pas piquant, mais trop relevé pour des papilles enfantines).

Chou rouge aux pommes<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i> <span>5 (1)</span></span>

Les seuls choux rouges aux pommes que j’ai mangés étaient industriels, et ça n’a jamais enflammé les ardeurs ici.

Vu que le chou rouge faisait partie de mon panier cette semaine, je me suis lancée.

Il faut quand même que vous ayez 2 heures devant vous car ça cuit longtemps et doucement, mais le résultat a été positif ici car tout le monde a aimé.

J’ai vu plusieurs variantes, avec du miel, de la gelée de groseilles… moi-même, je me suis inspirée de la recette d’une copine et j’ai mis du vinaigre balsamique.

A tester au moins une fois dans sa vie, c’est quand même un plat typiquement belge!

Velouté de panais au curry et yaourt<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i> <span>5 (1)</span></span>

J’ai bien aimé la pointe épicée avec la douceur du panais.

J’ai moins aimé les petits fils du panais dans ma cuillère (c’était un gros panais) : c’est rédhibitoire chez moi les fils dans la soupe!

Donc un conseil : pour ce velouté de panais, choisir des petits panais, ou couper de petits morceaux et vraiment BIEN mixer.

Soupe aux lentilles et aux légumes<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i> <span>5 (5)</span></span>

Une bonne petite soupelette aux lentilles…

Pleines de protéines, fibres et fer…

Soupe de topinambours et crevettes grises<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i> <span>5 (1)</span></span>

Je suis tombée hier soir sur cette recette, et je dois dire qu’elle me tente bien pour les fêtes.

En plus, idéal à préparer la veille, et juste à réchauffer au moment de passer à table.

Idée fête : la recette prévoit des toasts de pain grillé à servir en accompagnement, mais ils découpent la tranche de pain à l’aide d’un emporte-pièce en forme d’étoile : de quoi faire manger la soupe à tous les enfants récalcitrants.

Rôti de porc sirop d’érable-balsamique<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--half-highlight js-rmp-remove-half-star"></i> <span>4.3 (4)</span></span>

Une très bonne recette qui me vient de mon amie ardennaise Isabelle, et qu’on vient de tester ce soir.

Un très bon goût caramélisé, mais pas trop sucré, juste ce qu’il faut pour donner bon goût à la chair du rôti.

Vraiment à essayer.

Confit d’oignons<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i> <span>4 (2)</span></span>

Une bonne recette de confit d’oignons de mon amie Nathalie, qui accompagnera divinement le foie gras de fin d’année.

Pour l’avoir déjà goûté, je peux vous dire qu’il est succulent.

La recette vous permettra de faire l’équivalent de 5 pots à confiture : idéal comme petit cadeau personnalisé à offrir à vos proches.