Terrine d’aubergines<span class="rmp-archive-results-widget rmp-archive-results-widget--not-rated"><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i> <span>0 (0)</span></span>

J’adore les aubergines et je voulais sortir de la traditionnelle Moussaka.
Cette terrine a régalé nos papilles et n’était pas très compliquée à réaliser.
Un peu longuette quand même : prévoyez-la un week-end ou un jour de congé

Poêlée de boeuf et pommes de terre en robe des champs<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i> <span>5 (2)</span></span>

Encore une très bonne recette pleine de légumes que cette poêlée de boeuf, et saine si on oublie les pommes de terre à la crème. Je le fais maintenant régulièrement avec du riz, que je mélange à la préparation.

Par contre, je l’ai déjà faite avec de l’américain, mais c’est un peu sec.

Et j’avoue que je mets un peu plus que 2 carottes.

Pom’Nilles<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i> <span>5 (4)</span></span>

Si vous avez déjà testé les pommes de terre chips au four, vous aimerez aussi les Pom’nilles, version gourmande, moins light, mais plus complète.
A déguster avec des grillades ou simplement une salade.

Poivrons farcis au jambon cru, petits légumes et ricotta<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i> <span>5 (1)</span></span>

Il est possible de faire une version light : remplacer le jambon par des dés de bacon allégés (Herta) et la ricotta existe en version allégée.

Poulet sauce d’enfer<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i> <span>5 (2)</span></span>

Une recette rapide qui mérite d’être testée, vraiment.

J’ai servi ça avec une salade romaine coupée en fines lamelles, une botte de cresson, un poivron rouge et un oignon rouge émincés.

Chou rouge aux pommes<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i> <span>5 (1)</span></span>

Les seuls choux rouges aux pommes que j’ai mangés étaient industriels, et ça n’a jamais enflammé les ardeurs ici.

Vu que le chou rouge faisait partie de mon panier cette semaine, je me suis lancée.

Il faut quand même que vous ayez 2 heures devant vous car ça cuit longtemps et doucement, mais le résultat a été positif ici car tout le monde a aimé.

J’ai vu plusieurs variantes, avec du miel, de la gelée de groseilles… moi-même, je me suis inspirée de la recette d’une copine et j’ai mis du vinaigre balsamique.

A tester au moins une fois dans sa vie, c’est quand même un plat typiquement belge!

Choucroute aux pommes et au crémant<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i> <span>5 (2)</span></span>

Un samedi de décembre suspendu dans le temps, chez des amis qu’on adore, avec des retrouvailles d’autres plus vus depuis longtemps, autour d’une divine choucroute.

Je pense, non, je suis sûre que c’est la meilleure choucroute au monde que j’aie jamais mangée…

Merci Oli pour cette préparation du tonnerre.

A refaire tout bientôt…

Bortsch<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i> <span>4 (1)</span></span>

Qui mieux que mon amie Sylla pouvait préparer cette recette de Bortsch?

Il faut aimer les betteraves rouges, évidemment.

Autant vous dire que moi, je n’en mangerai donc qu’au restaurant vu qu’il n’y a que moi qui aime ça ici!

Mais comme je suis partageuse, je vous livre sa recette, goûtée, testée, digérée et réussie vu qu’elle a retrouvé le goût de celui de son enfance.

C’est une recette mijotée, donc ne vous lancez pas là-dedans un soir de semaine…. mais idéal pour un samedi soir, ou un dimanche en famille.

Aubergines parmiggiana<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i> <span>5 (3)</span></span>

J’adore cette façon d’accommoder les aubergines. J’en ai mangé pour la dernière fois il y a quelques années, dans un bon petit resto italien de La Louvière avec une de mes clientes et deux collègues, et je me souviens toujours de la saveur et de la texture en bouche, tellement elles étaient bonnes.

J’ai donc testé cette recette pour la première fois de ma vie et y ai rajouté des étapes essentielles grâce au copain italien de service : dégorger les aubergines la veille.

Mon fils, qui n’est jamais le premier à vouloir passer à table (on se demande vraiment où sont partis mes gènes…), m’a dit « C’est le souper qui sent si bon? Mmmmmmm ». Le compliment ultime au chef!

Mini parmentiers aux carottes<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i> <span>5 (1)</span></span>

Le hachis parmentier est un grand classique que j’adore préparer.

Cette version de mini parmentiers aux carottes m’a donc tout de suite séduite. Plus moelleux et plus doux que leur grand-frère, ils ont fait l’unanimité ici. Les enfants ont adoré le côté mini et donc individuel du plat. Il me restait trop de viande et pas assez de purée pour en refaire un cinquième : j’ai mis le tout dans un grand ramequin.

Fish and chips au four<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i> <span>4 (1)</span></span>

Je n’ai jamais mangé le véritable fish and chips, mais ça m’a toujours donné envie.

Par contre, j’ai toujours trouvé que ça avait l’air très gras.

Cette recette au four m’a tout de suite séduite. Déjà testée deux fois, elle est succulente et relativement légère par rapport à la version originale.

Gnocchis et boulettes sauce tomate à l’italienne<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i> <span>5 (1)</span></span>