Chou rouge aux pommes<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i> <span>5 (1)</span></span>

Les seuls choux rouges aux pommes que j’ai mangés étaient industriels, et ça n’a jamais enflammé les ardeurs ici.

Vu que le chou rouge faisait partie de mon panier cette semaine, je me suis lancée.

Il faut quand même que vous ayez 2 heures devant vous car ça cuit longtemps et doucement, mais le résultat a été positif ici car tout le monde a aimé.

J’ai vu plusieurs variantes, avec du miel, de la gelée de groseilles… moi-même, je me suis inspirée de la recette d’une copine et j’ai mis du vinaigre balsamique.

A tester au moins une fois dans sa vie, c’est quand même un plat typiquement belge!

Confiture potiron pommes<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i> <span>4 (1)</span></span>

J’ai goûté de la confiture au potiron il y a peu, et j’ai trouvé ça succulent.

Alors, quand j’ai vu qu’il y a avait 3 kg de potiron dans le panier de la semaine, je me suis mise en quête d’une recette de confiture potiron pommes sur le net, et j’ai testée celle-ci un dimanche après-midi.

N’oubliez pas de stériliser vos pots : je fais bouillir ma grande marmite d’eau au moment du début de la cuisson de ma confiture, et puis je plonge mes pots dedans et je les y laisse jusqu’au moment de remplir de confiture. Je m’arme de cuiller en bois et pinces à spaghetti pour les sortir et les égoutter sur un essuie propre. Faites attention à ne pas vous brûler…

Pain maison<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i> <span>5 (4)</span></span>

Quand on entend tout ce qu’il y a dans les pains du commerce, moi je dis, rien ne vaut le pain maison.

Et en temps que petite-fille de boulangers, je dois bien ça à mes grands-parents!

Ok, je vous le concède, c’est une discipline de tous les jours car à 4, c’est un pain par jour, mais c’est vraiment meilleur.

Le choix de votre farine est aussi primordial car si vous lisez les « ingrédients » de la farine, vous serez étonnés de tout ce qu’on rajoute dedans.

Perso, on achète la farine d’Ostiche (trouvée chez Coprosain), mais d’où que vous soyez, je suis sûre qu’il y a moyen de trouver un produit comparable.

Le faire à la main est une solution, mais ça, c’est vraiment quand j’ai le temps! Donc pas souvent!

Sinon, la machine à pain est pour moi l’ustensile idéal.

Mais, car il y a un « mais », je n’aime ni la forme du pain, ni la consistance de la croûte, quand le pain est cuit dedans….

J’ai beaucoup « tatouillé » et je suis maintenant arrivée au résultat qui convient à tout le monde.

Attention, j’ai une machine qui peut cuire des pains de 1kg, donc adaptez si vous avez une machine plus petite.

Soupe aux lentilles et aux légumes<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i> <span>5 (5)</span></span>

Une bonne petite soupelette aux lentilles…

Pleines de protéines, fibres et fer…

Poulet à la Hoegaarden<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i> <span>4 (3)</span></span>

Une bonne recette de poulet à la bière, testée et approuvée par Mike!!!

Version améliorée du waterzooï à la gantoise.

A déguster au chaud quand il fait très froid dehors…

Ailes de poulet caramélisées soja-sirop d’érable<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i> <span>5 (4)</span></span>

Une bonne recette de poulet testée et approuvée par Laurence (pas moi, hein…).

Elle doit à mon avis bien s’adapter aussi aux pilons de poulet, ou à tout autre morceau.

Une recette que les enfants vont adorer…

Et les grands qui aiment les recettes aigres-douces aussi évidemment.

Rôti de porc sirop d’érable-balsamique<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--half-highlight js-rmp-remove-half-star"></i> <span>4.3 (4)</span></span>

Une très bonne recette qui me vient de mon amie ardennaise Isabelle, et qu’on vient de tester ce soir.

Un très bon goût caramélisé, mais pas trop sucré, juste ce qu’il faut pour donner bon goût à la chair du rôti.

Vraiment à essayer.

Confit d’oignons<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i> <span>4 (2)</span></span>

Une bonne recette de confit d’oignons de mon amie Nathalie, qui accompagnera divinement le foie gras de fin d’année.

Pour l’avoir déjà goûté, je peux vous dire qu’il est succulent.

La recette vous permettra de faire l’équivalent de 5 pots à confiture : idéal comme petit cadeau personnalisé à offrir à vos proches.

Choucroute aux pommes et au crémant<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i> <span>5 (2)</span></span>

Un samedi de décembre suspendu dans le temps, chez des amis qu’on adore, avec des retrouvailles d’autres plus vus depuis longtemps, autour d’une divine choucroute.

Je pense, non, je suis sûre que c’est la meilleure choucroute au monde que j’aie jamais mangée…

Merci Oli pour cette préparation du tonnerre.

A refaire tout bientôt…

Boulettes aux fruits secs<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i> <span>4 (1)</span></span>

Je cherche toujours des recettes de petites choses sympas à faire aux enfants pour remplacer les biscuits du commerce.

Et pour nous aussi d’ailleurs, car la tentation est toujours grande d’ouvrir l’armoire à biscuits et chocolats.

Je suis tombée sur cette recette sympa de boulettes aux fruits secs sur le blog « Trois fois par jour » et j’ai tout de suite été tentée de l’essayer.

Le résultat est un succès.

Je n’ai juste pas trouvé ses graines de chia que j’ai remplacées par des graines de lin.

A conserver quelques jours au frigo dans une boîte hermétique.

Poulet coco vanille<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i> <span>4 (1)</span></span>

Et non, ce n’est pas un dessert.

Et ça ne ressemble pas à un dessert une fois en bouche.

On a testé ce poulet coco vanille hier en famille, et tout le monde a aimé.

Je suis juste déçue que ça ne sentait pas assez la vanille à mon goût.

Et la prochaine fois, je rajoute des noix de cajou.

Cabillaud au vin blanc et tomates<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i> <span>4 (1)</span></span>

Préparer du poisson est toujours un défi ici, car j’ai un homme qui n’aime pas vraiment ça, mais qui fait un effort une fois par semaine, si la sauce qui l’accompagne est bonne et qu’il y a du vin blanc.

Pour cette recette-ci, le vin blanc est déjà dans la sauce, mais que ça ne vous empêche pas de vous en servir un verre.

Quand ce n’est pas la saison des tomates, donc pas en hiver, je mets des dés de tomates surgelés ou des tomates pelées.